admin le 8 septembre 2014

19 et 20 août 2014 – Plateau de Solaison
La météo ne s’y prêtait pas trop, un peu quand même car nous n’avons  pas eu de pluie ces 2 jours à Solaison. C’est une première pour La Re-Naissance de sortir ses adhérents pour 2 jours et une nuit en gîte, de la matinée du mardi 19 août jusqu’à tard dans l’après-midi du 20. 14 hommes et 15 femmes sont partis de tout le département pour ce court séjour, et parmi ce nombre de « touristes », il y avait 12 cérébrolésés, 14 familles, 2 bénévoles et nos 2 salariées. Accueillis à bras ouvert par Jean-Louis, le patron de ces lieux qui est directement concerné par le traumatisme crânien, ayant un frangin victime de la circulation, nous avons posé nos sacs, sorti nos sandwichs pour un repas sur le pouce avant d’attaquer notre première promenade tranquille dans les prés. L’air était frais, le soleil jouait à cache-cache avec nous, il a gagné car on n’a jamais pu ni l’attraper, ni le toucher, mais il nous entourait et nous réchauffait de ses doux et rares rayons.

D’ailleurs, nous n’avions pas besoin de la météo pour conjuguer joie et bonne humeur car ces 2 jours n’étaient que pur bonheur pour invalides autant que pour valides. : pas de rendez-vous pour soin, pas de réveil pour certains, pas de cuisine, pas de soucis, point de « ronchonneries », point de tensions, que des rires, des plaisanteries, des échanges, des projets….

Le matin, alors que certains se baladaient autour du plateau de Solaison, un petit groupe, dont deux de nos TC René et Claudette, s’attaquait avec succès à la pointe d’Andey, histoire d’atteindre un nouveau sommet d’espérance associative.

Dommage que ça n’ait pas duré plus longtemps mais ceci n’est qu’un test, un début qui va ouvrir à d’autres sorties comme celle ci.

A la fin de ce séjour, nous avions demandé l’avis anonyme de chaque présent et nous avons reçu une réponse unanime : il faudrait renouveler ce genre d’activité à La Re-Naissance.

Nous aurions voulu atteindre la perfection pour nos adhérents mais un petit nuage gris (métaphore) est passé par là. Sophie, une de nos salariées, nous quitte pour d’autres horizons et l’a annoncé à la fin du dernier repas. Cela a fait quelque chose à cette assemblée pleine d’espoir que Sophie allait nous accompagner encore et encore. Mais la vie est ainsi faite, il y a des va et vient en permanence. Souhaitons belle carrière à Sophie.

Un grand hip hip hourra à notre Milo qui a pris l’organisation en main, elle s’est avérée irréprochable. Merci Milo.

-

Commentaires clos.